Ambassade de la Côte d'Ivoire
Washington, DC - Etats-Unis
Washington, DC
Abidjan
  
SEM Mamadou Haidara" La diaspora ne doit et ne peut être en marge de la dynamique de developpement de la Côte d'Ivoire"
Jeudi 9 Août 2018

Monsieur Robert Scott, Sous-Secrétaire d’Etat Adjoint aux Affaires Africaines et la délégation du Département d’Etat qui l’accompagne,

Mesdames et Messieurs les Représentants du Congrès,

Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chefs de Missions ;

Mesdames et Messieurs les Représentants des Institutions et des Organisations Internationales,

Mesdames et Messieurs les Responsables des Partis politiques,

Mesdames et Messieurs les Responsables d’Associations Ivoiriennes et de la Sociéte civile,

Honorables Invités,

Chers Amis de la Côte d’Ivoire,

Mesdames et Messieurs.

 

C’est avec grand plaisir que je vous souhaite la cordiale et fraternelle bienvenue à l’Ambassade de Côte d’Ivoire, (AKWABA).

 

Au nom du Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, du Gouvernement ivoirien et du peuple de Côte d’Ivoire, je voudrais vous remercier vivement d’être venus participer avec nous à la célébration du 58ème anniversaire de l’accession de la Côte d’Ivoire à la souveraineté nationale. 

 

Votre présence si distinguée témoigne de la grande amitié et de l’intérêt que vous portez à la Côte d’Ivoire, soyez en remerciés.

 

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

 

 

La date du 7 août est chargée de symboles, de valeurs et d’émotions gravées dans les cœurs et dans les esprits de tous les Ivoiriens.

 

Cette célébration est, certes, un moment privilégié de réjouissances, mais elle offre surtout l’occasion de dresser le bilan de l’évolution de la Nation.

 

Nous célébrons les 58 années d’existence d’une Nation qui dès son accession à l’indépendance, s’est projetée dans la vision d’un Etat-leader au service de ses populations et de l’Afrique.

 

Se donnant pour symbole l’Eléphant et pour choix stratégiques de départ, l’Agriculture et l’Education adossés au libéralisme économique, la Côte d’Ivoire s’est courageusement engagée sur le chemin dynamique du développement avec ses nombreux défis et opportunités.

 

Au cours des deux premières décennies, la Côte d’ivoire, grâce à la vision et au leadership du Père fondateur, le Président Felix Houphouët-Boigny, a réalisé des exploits économiques qualifiés en son temps de miracle ivoirien : c’est l’âge de la majorité acquise, c’est-à-dire celui où l’éléphant se tient sur ses 4 pattes.

 

Cette période de faste sera suivie de deux autres décennies marquées par des crises économiques profondes qui ont plongé le pays dans une zone de turbulence socio-politique, avec pour conséquence, la longue crise politique qu’elle a traversée de 2000 à 2010. C’est la période de doute, de repli et de turbulence, au cours de laquelle, l’éléphant s’agenouille mais ne tombe pas.

 

Après l’intermède de la période de crise qui est aujourd’hui loin derrière nous, grâce à la volonté du peuple ivoirien et au soutien de la communauté internationale, dont les Etats-Unis que je tiens à saluer, la Côte d’Ivoire, sous le leadership du Président Alassane Ouattara a rapidement renoué avec la paix, la stabilité, la sécurité et est en marche. De nouveau, c’est le relèvement de l’éléphant qui se tient debout pour faire face à son destin.

 

Le pays qui a réussi son repositionnement sur la scène internationale a glané, en quelques années, des succès dans tous les domaines.

 

Au plan politique, le Président de la République, soucieux du renforcement de la cohésion sociale ne cesse de mener des actions dans le sens de consolidation de la paix et de la réconciliation nationale.

 

A cet égard, le Président de la République a annoncé hier, dans son adresse à la Nation, la signature d’une ordonnance portant amnistie en faveur de 800 personnes poursuivies ou détenues pour des crimes en lien avec la crise post-électorale, dont Madame Simone Ehivet Gbagbo et bien d’autres personnalités politiques.

 

Toujours dans le sens de la consolidation des nombreux acquis socio-politiques de ces dernières années, le Président de la République s’est résolument engagé en faveur des élections transparentes et ouvertes à tous en 2020, avec une forte détermination d’engager la classe politique ivoirienne actuelle à opérer un transfert générationnel du pouvoir.

 

Sur le plan économique, les réformes initiées par le Gouvernement ivoirien dans tous les secteurs notamment, les Services, l’Agriculture, l’Industrie manufacturière, les Mines, l’Energie, les Infrastructures et la Construction ont permis de hisser le pays sur la voie de la croissance dès 2011.

 

Ces réformes ont permis à la Côte d'Ivoire de passer d'un taux de croissance de -4,7% à la fin de 2011, à une croissance annuelle moyenne de 8% jusqu’en 2017.

 

A ce jour, les prévisions indiquent que l’économie ivoirienne poursuivra son expansion avec la réalisation de grands chantiers de développement dans le cadre de la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND).

 

Dans le domaine des investissements, notre pays demeure une destination sûre grâce à l’amélioration du climat des Affaires et à la mise en œuvre des mesures incitatives dans tous les secteurs de développement.

 

Toutes ces avancées ont été possibles grâce aux efforts du Gouvernement ivoirien qui ont permis de faire baisser l’indice de sécurité à 1, dans les mêmes proportions qu’à Londres et à New York.  

 

Mesdames et Messieurs,

 

La Côte d’Ivoire est au travail pour être émergente à l’horizon 2020, avec comme ambition majeure de réussir le pari de la transformation sur place des principaux produits agricoles, en accroissant de façon significative la contribution du secteur industriel dans la création de richesses et d’emplois.

 

Cette politique de transformation structurelle de l’économie qui vise à lutter efficacement contre la pauvreté par l’augmentation de la valeur ajoutée se fait déjà avec une forte implication du secteur privé.

 

Au plan international, la Côte d’Ivoire, avec l’appui de ses partenaires, a obtenu, son élection comme membre non-permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies en janvier 2018.

 

De même, la Côte d’Ivoire a sollicité et obtenu l’organisation de la prochaine Assemblée Plénière du Comité Consultatif International du Coton (CCIC) en 2018.

 

Au terme de la récente session du Forum ministériel AGOA tenu à Washington, DC, la Côte d’Ivoire a été désignée par l’ensemble des Pays participants pour abriter les assises du prochain Forum AGOA en 2019.

 

Au niveau culturel, la Côte d’Ivoire a obtenu l’inscription du Masque Zaouli, symbole de la musique et des danses populaires des communautés Gouro du centre-ouest du pays, au patrimoine culturel et immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

 

Au plan de la coopération bilatérale, je voudrais me féliciter de l’excellence des relations qui existent entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis depuis l’avènement au pouvoir du Président Alassane Ouattara.

 

Le Chef de l’Etat ivoirien, pour qui ces relations sont hautement privilégiées, met tout en œuvre pour favoriser leur consolidation.

 

Aussi, cette fructueuse coopération s’est-elle soldée ces derniers mois par les résultats suivants :

 

  • La signature, en novembre dernier à Washington, DC du Programme Compact MCC-Côte d’Ivoire d’un montant de 525 millions de dollars destinés aux secteurs des Transports et de l’Education ;

 

  • la signature d’Accord entre le Gouvernement ivoirien et l’entreprise Hershey pour la construction d’une usine de production de barres alimentaires au profit des écoles ivoiriennes ;
  • le lancement du vol inaugural Abidjan - Newark en mai 2018 et l’établissement de vols directs réguliers ;

 

  • la signature d’importants Accords de coopération lors de la récente visite à Abidjan, du Secrétaire d’Etat Adjoint américain au Commerce;
  • le renforcement et la participation régulière de Jeunes ivoiriens boursiers du Programme YALI Mandela Fellowship au cours de ces cinq (05) dernières éditions.

 

Excellences, Mesdames et Messieurs,

 

La Côte d’Ivoire sait pouvoir compter sur ses Amis et Partenaires, bilatéraux et multilatéraux, qui lui ont toujours apporté les appuis nécessaires dans sa marche vers le Développement. 

 

C’est ici l’occasion de lancer également un appel vibrant à vous, fils et filles de la Côte d’Ivoire, membres de la Diaspora, afin que vous ayez toujours foi en l’avenir radieux de votre pays.

 

La Diaspora ne doit et ne peut être en marge de la dynamique de développement de la Côte d’Ivoire.

 

En vous rappelant l’appel constamment lancé par le Président de la République « à prendre la part qui vous revient dans le processus de reconstruction et de relance économique de la Côte d’Ivoire », je vous invite à renforcer votre contribution au développement de votre pays.

 

Bonne fête à la Côte d’Ivoire, un pays béni de Dieu, (l’unique Créateur), terre d’hospitalité où toutes ses 63 ethnies et les races du monde s’y retrouvent.

 

Locomotive de l’UEMOA et deuxième puissance économique de la CEDEAO après le grand Nigéria.

 

Le pays des grands footballeurs (Didier Drogba, Laurent Pokou, Yaya Touré), des grands athlètes (Muriel Ahouré, Marie José Talou), une puissance agricole et un immense potentiel industriel, minier et minéralier, le pays d’accueil des fils talentueux d’Afrique (Manu Dibango, Salif Keita, Bocana Maiga). Le pays du rire et de l’humour, cher Côte d’Ivoire, nous sommes et resterons unis malgré les vents contraires, malgré nos replis et nos doutes, malgré nos trébuchements.

 

Cher Côte d’Ivoire, nous sommes fiers de toi.

 

Bonne fête et que Dieu le Tout Puissant te bénisse.

 

Je vous remercie.

 

CHANCELLERIE
 
(202)797.0300
Lundi - Vendredi
09:30 - 13:00 et de 14:00 - 15:30
Email
info@ambacidc.org
SERVICES CONSULAIRES
(202)204.4034
Lundi - Vendredi
DROP OFF: 09AM- 12 PM
PICKUP: 2PM - 3:30PM
VISA HOURS
DROP OFF: 09AM- 12 PM
PICKUP: between 2PM - 3:30PM
2 to 3 business days after the drop off